Appui au Développement Territorial

Les disparités régionales au Maroc trouvent leurs explications dans le caractère contrasté et disséqué du territoire marocain, mais aussi dans l’héritage historique colonial qui a divisé le territoire national en « Maroc utile » et « Maroc inutile ». L’échec de certains choix politiques publiques et l’absence d’une réelle coordination entre les différents intervenants viendront consacrer, voire accentuer, après l’Indépendance, ces inégalités territoriales. Aujourd’hui, le Maroc se trouve à la croisée des chemins dans la mesure où la mondialisation et la globalisation des échanges lui impose de mettre de l’ordre dans son territoire en renforçant la compétitivité de ses villes et de ses régions. Notre pays traverse aujourd’hui une transition dans tous les sens du terme : transition démographique, économique, sociale, politique et territoriale. Néanmoins, l’aménagement et le développement durable du territoire national reste tributaire du dépassement des contraintes structurelles liées à la géographie et à l’histoire d’une part, et de la nécessité de mettre en place un modèle adéquat de bonne gouvernance territoriale, d’autre part.